Rechercher
  • maiderarla

Le sommeil : un enjeu à prendre au sérieux

Près d'un tiers des Français disent souffrir d’un mauvais sommeil. Une mauvaise qualité de sommeil augmente les risques de maladies cardiovasculaires, d’obésité, de diabète et d’accidents.


Petit rappel sur les phases du sommeil :


Le sommeil est régulé par un mécanisme complexe : le système circadien. Les cellules ganglionnaires à mélanopsine situées au niveau de la rétine transmettent l’information sur l’alternance jour/nuit et peuvent être stimulées par les lumières des écrans et donc perturber le sommeil. La mélatonine ou hormone du sommeil est produite par la glande pinéale. Elle est produite en situation d’obscurité. Sa production diminue avec l’âge, ce qui peut expliquer certains troubles du sommeil.


Les troubles du sommeil les plus fréquents :

  • Parasomnies (cauchemars, somnambulisme, éveil confusionnel, bruxisme)

  • Insomnies

  • L’apnée du sommeil

  • Syndrome des jambes sans repos (provoque une « impatience » dans les jambes au moment de l’endormissement avec des mouvements incontrôlés.)


Ces troubles du sommeil peuvent être dus à un dysfonctionnement du système neurovégétatif (partie du système nerveux qui régule certaines fonctions de l’organisme comme la pression artérielle et veineuse, la digestion, la respiration ou encore la fonction de certaines glandes.)


Conséquences possibles des troubles du sommeil :

  • Anxiété et stress

  • Dépression

  • Possibles implications dans la maladie d’Alzheimer

  • Baisse des résultats scolaires

  • Altérations des fonctions cognitives


_________________________________________________________________________


Sources :

(1) https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sommeil

(2) Implications of sleep disturbance and inflammation for Alzheimer's disease dementia

Michael R Irwin, Michael V Vitiello. 17 janvier 2019

(3) https://www.larevuedelosteopathie.com/articles/54

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout